Église Bonne Nouvelle

Comprendre et maitriser notre colère!

Comprendre et maitriser notre colère!

Comprendre et maitriser notre colère!


Textes bibliques :

Éphésiens 4: 26 Si vous vous mettez en colère, ne péchez point ; que le soleil ne se couche pas sur votre colère, 27 et ne donnez pas accès au diable… 31 Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté disparaissent du milieu de vous. Lsg


Transcription Parole vivante : 26 « Si vous vous emportez, ne commettez pas de péché »: ne laissez pas le champ libre à la colère et que votre ressentiment s’apaise avant la nuit. 27 Ne prêtez pas l’oreille au Diffamateur (Accusateur) et n’entrouvrez pas la porte au démon ; ne lui donnez aucune prise sur vous… 31 Faites disparaître du milieu de vous toute mauvaise humeur, toute aigreur, toute rancune et tout esprit de revendication. Bannissez de votre vie les explosions de colère, les injures, les criailleries et les remarques blessantes.

But à atteindre : Savoir gérer la colère avec l’aide du Saint-Esprit!

Est-ce que cela vous est déjà arrivé?

  • Ça fait 8 heures que je poirote à l’urgence! Je me sens très IRRITÉ.

  • Mon ordinateur plante à tout bout de champ. Ça me rend tellement «fru».

  • Je n’arrive pas à croire que mon ados m’ait dit des paroles comme ça!

  • Je suis vraiment OFFENSÉ par une remarque blessante de ma conjointe!

  • Un conducteur vient de me couper. Je suis réellement furieux. Je me sens vraiment contrarié!

  • Je suis sens vraiment en COLÈRE que quelqu’un que j’apprécie vraiment rapporte sur moi des demi-vérités à mon sujet !


I. COMMENT DÉFINIR LA COLÈRE?

«
La colère est une émotion qui exprime notre frustration. Elle est vécue à l'égard de ce qu'on identifie, à tort ou à raison, comme étant "responsable" de notre profond mécontentement. La colère est un sentiment que l’on éprouve envers ce qui vient menacer notre bonheur.»

La COLÈRE nous indique que quelqu’un ou quelque chose s’oppose à nos objectifs, joue contre nous ou nous nuit d’une manière ou d’une autre. La colère peut nous inciter à nous défendre, à attaquer ou à nous venger.
Les enfants et les adultes de tous les âges ressentent de la colère. La façon dont nous la ressentons et l’exprimons peut varier d’un individu à l’autre et d’une culture à l’autre.

Donc «La colère est une émotion très forte qui nous permet d’exprimer notre ressentiment, et d’évacuer notre trop-plein émotionnel. Nous avons tous à faire face à la colère à un moment ou à un autre dans notre vie quotidienne.
L’idée des versets dans Éph. 4 :26,31 est d’éviter son côté néfaste

La colère, si elle est mal géré, peut aller jusqu’à la vengeance, la violence verbale, physique ou de vouloir la mort de quelqu’un ! La colère commence avec un sentiment (légitime ou non) et peut se manifester en paroles ou en actions!»

Quelqu’un a dit : «Savez-vous que nous ne sommes pas obligés de nous soumettre à ce puissant sentiment en sachant qu’il peut sérieusement endommager nos relations ou nous amener à poser des gestes regrettables et irréversibles!» Ex. : Rage au volent, colère avec un désir de vengeance.

Tout ce qui commence par la colère (si elle n’est pas contrôlée) se termine généralement par la disgrâce!

Quelqu’un a observé que la colère peut activer notre langue plus vite que notre cerveau (c’est-à-dire notre faculté de réfléchir).

Le mot «colère» se retrouve 352 fois dans la Bible Lsg et dans les passages que nous venons de lire,  il prend le sens de:

  • v. 26a «Si vous vous mettez en colère» = orgizo (or-gid’-zo) οργιζω

Se mettre en colère, être irrité, être provoqué à la colère.

«D’une façon générale, face aux injustices et au mal gratuit, la colère est légitime et même nécessaire.» Chemin de vie

  • v. 26b «que le soleil ne se couche pas sur votre colère» = parorgismos (par-org-is-mos’) παροργισμος = Indignation, exaspération, déception, contrariété.


  • v. 31 «Que toute amertume, toute animosité, toute colère» = orge (or-gay’) οργη


«Cette colère n’est pas une indignation justifiée face à une offense, mais une fureur pour raison personnelle (centré sur soi-même), une vengeance qui cherche à faire du mal.» Chemin de vie

 
Il y a
quatre grands types de situations qui tendent à provoquer de la colère : la frustration, les irritations, les abus et l’injustice. Certaines situations peuvent s’inscrire dans plusieurs catégories.

  1. La frustration : la colère est une réaction commune quand l’on tente de réaliser quelque chose d’important et qu’un obstacle s’interpose. Par exemple, vous appliquez pour un nouvel emploi que vous désirez beaucoup, on vous dit qu’on va vous rappeler, mais vous ne recevez pas de retour d’appel.


  1. Les irritations : certains tracas quotidiens peuvent provoquer de la colère. Par exemple, vous tentez de travailler et vous êtes tout le temps dérangés ou vous vous rendez compte, au moment de revenir à la maison, que vous avez oublié quelque chose au bureau et vous devez retourner le prendre.


  1. Les abus : la colère est une réaction normale lors d’abus verbaux, physiques ou sexuels. Par exemple quelqu’un vous diminue constamment, vous frappe ou vous force à faire quelque chose que vous ne voulez pas faire.


  1. L’injustice : être traité injustement peut aussi entraîner de la colère. Par exemple, vous êtes blâmé pour avoir manqué une date limite de la remise d’un travail alors que c’était en fait la faute d’une autre personne.


La façon dont on traite notre colère va directement déterminer le dénouement d’une situation.

La colère quand elle est correctement exprimée devient une saine manifestation de mécontentement (un simple mécanisme de défense). Notre colère adéquatement exprimée décomprime lentement notre ressort émotionnel sans faire de dégâts. Ex. : La colère du style révolver

Bien gérée, sous la direction du Saint-Esprit, la colère nous conduit à des actions équilibrées, qui glorifient Dieu et rend possible un changement positif.


II.
EXEMPLES DE GENS QUI ONT EXPRIMÉES LEUR COLÈRE.

  • Moïse : Dans le livre des Nombres 20 :1-13, en prenant le temps de méditer ce passage, nous pouvons comprendre le contexte dans lequel Moïse était plongé depuis plusieurs années.


Devant le mécontentement et la révolte (répété) de la part du peuple Hébreux, Moïse est profondément excédé par la situation (il y a sans aucun doute une accumulation de frustrations). Nous lisons qu’il s’adresse à ses compatriotes avec un profond sentiment d’exaspération, avec de la colère et la frustration engendrées par leur attitude. Il a complètement perdu le contrôle.

C’est exactement ce que nous rapporte le
Psaumes 106 : « Ils ont irrité Dieu à Mériba et ils ont fait le malheur de Moïse. Ils l’ont si vivement exaspéré qu’il s’est mis à parler sans réfléchir » (Psaume 106:32-33).

Cette colère incontrôlée de Moïse l’a poussé à dire ce qu’il n’avait pas à dire et à frapper 2 fois le rocher (de Meriba) au lieu de simplement lui parler comme Dieu lui avait demandé de le faire. Le rocher est une image de Jésus-Christ. Meriba = Héb. «  lieu de contestation, de querelle ».

J’aimerai te poser une question : est-ce qu’il a un lieu de contestation dans ta vie présentement? Est-ce que tu sens que le réservoir émotionnel de ton cœur est prêt à exploser à tout moment comme un volcan? Tu as la mèche très courte?

Pourtant il est dit de Moïse: Or, Moïse était un homme très humble (patient Lsg), plus que tout autre homme sur la terre. Nombres 12:3 Sem

Quand
Moïse laisse son exaspération prendre le contrôle sur sa raison et surtout sur ce que Dieu lui avait clairement dit de faire, il a commis des gestes dont les conséquences vont le suivre tout le reste de sa vie. Son excès de colère lui a couté le pays promis!

Que s’est-il passé dans son cas? Je crois que dans cette situation précise, Moïse ne s’en est pas remis à Dieu, il a décidé de prendre les choses en main (par orgueil) au lieu de tout simplement faire confiance à Dieu pour qu’il déploie sa justice selon sa volonté.

Jacques 1:19 Sachez-le, mes frères bien-aimés. Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère ; 20 car la colère (mal géré, mal contrôlé) de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu.

Ecclésiaste 7:8 Mieux vaut un esprit patient que prétentieux (orgueilleux).

Illustration : L’histoire d’une femme dont le père s’est suicidé quand elle était ados. Les conséquences quand nous laissons la colère et l’amertume s’enraciner dans notre cœur.

De la colère au non-pardon, du non-pardon à l’amertume, de l’amertume à la dépendance, de la dépendance à la tragédie, de la tragédie aux conséquences, des conséquences à la prise de conscience, de la prise de conscience à la repentance, de la repentance à la délivrance!

Mes amis, ne vous vengez pas vous-mêmes, mais laissez agir la colère de Dieu, car il est écrit : C’est à moi qu’il appartient de faire justice ; c’est moi qui rendrai à chacun son dû. Le Seigneur jugera son peuple (Romains 12:19; Hébreux 10:30).


  • Joseph : Joseph est un exemple d’une attitude de résilience, de relâchement du pardon, d’intégrité et de confiance envers Dieu. Joseph a fait le choix de ne pas entretenir de haine envers ses frères qui lui ont fait du mal. Il n’a pas cultivé sa colère, mais il a choisi de cultiver l’amour et la bienveillance envers eux! Il a récolté les plus grandes bénédictions! C’est à cela que Dieu nous appelle!


Dans
Gen. 50 :15-20

15 Quand les frères de Joseph virent que leur père était mort, ils se dirent: « Si Joseph nous prenait en haine et nous rendait tout le mal que nous lui avons fait! » 16 Et ils firent dire à Joseph: « Ton père a donné l’ordre suivant, avant de mourir: 17 ‘Voici ce que vous direz à Joseph: Oh! Pardonne le crime de tes frères et leur péché, car ils t’ont fait du mal!’ Pardonne maintenant le crime des serviteurs du Dieu de ton père! » Joseph pleura à l’écoute de leur message. 18 Ses frères vinrent eux-mêmes se jeter à ses pieds et dire: « Nous sommes tes serviteurs. »19 Joseph leur dit: « N’ayez pas peur! Suis-je en effet à la place de Dieu? 20 Vous aviez projeté de me faire du mal, Dieu l’a changé en bien pour accomplir ce qui arrive aujourd’hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux. 21 Désormais, n’ayez donc plus peur: je pourvoirai à vos besoins et à ceux de vos enfants. » C’est ainsi qu’il les réconforta en parlant à leur cœur. Lsg21

En tous les cas Joseph n’a pas démontré l’attitude d’un gars en colère qui a un cœur remplis d’amertume!
Au contraire, il est passé au travers le processus du pardon et Dieu l’a béni au-delà de toutes mesures ! Joseph a su gérer sa colère en s’en remettant entièrement entre les mains de Dieu!

  • Saviez-vous que Jésus lui-même a été indigné et affligé à quelques reprises.


Marc 10:14 Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.

Marc 3:5 Alors, promenant ses regards sur eux avec indignation, et en même temps affligés de l’endurcissement de leur cœur, il dit à l’homme : Étends ta main. Il l’étendit, et sa main fut guérie.

  • David : Dans les Psaumes nous fait part d’une transparence dans l’expression de toutes ses émotions, il était très honnête avec Dieu p/r à ce qu’il ressentait quand il était dans la joie autant comme quand il était en colère, quand il souffrait injustement. David exprimait ses sentiments à Dieu, qui est la personne ressource par excellence!


  • Abraham Lincoln avait pris l’habitude d’écrire 2 lettres concernant les gens qui l’avait offensé et indigné. La 1e lettre était pour se vider le cœur et il écrivait tous les insultes qu’exprimait sa colère. Ensuite il déchirait cette lettre et la mettait à la poubelle. Ensuite, la 2e lettre il la rédigeait avec une attitude de prière.



III.
COMMENT EXPRIMER SA COLÈRE CORRECTEMENT?

Proverbes 14:29 Celui qui garde son sang-froid fait preuve d’une grande intelligence, mais l’homme coléreux étale sa sottise. Sem

Proverbes 16:32 Mieux vaut être lent à la colère que puissant, mieux vaut savoir se dominer que de conquérir des villes. Sem

Quelqu’un a dit : «Les circonstances ne sont pas à l’origine de mes émotions; ce sont mes pensées au sujet de ces circonstances qui dirigent mes émotions.»

Comment concrètement pouvons-nous la " contrôler " ?

En cas d’injustice à notre endroit, laissons Dieu être notre justice et être notre défenseur. C’est toujours une mauvaise idée que de se faire justice soi-même! Surtout quand nous avons fait les démarches pour régler la situation.

Aussi, très souvent nous essayons de guérir ou gérer le symptôme (de la colère), au lieu de traiter la source à l’origine de cette colère. Ex. : Non-pardon, amertume, blessures émotionnelles du passé non guéries. Jésus est le parfait médecin des cœurs brisés

Si je suis en colère contre quelqu’un, c’est prioritaire que je règle le problème au plus vite afin de ne pas m’enfermer dans un sentiment qui peut vite tourner en amertume et en haine. L’apôtre Pierre nous met en garde avec ces paroles :

Débarrassez-vous donc de toutes les formes du mal : ruse et fraude, dissimulation, comédie ou demi-vérités, envie et jalousie, bavardages inutiles et malveillants, médisances, calomnies, récriminations de toutes sortes … 1Pierre 2:1 Parole vivante

Ce sont les racines d’une colère qui laisse les portes ouvertes à l’ennemi et lui donne un avantage sur ta vie!

Si tu es en colère ce matin, tourne-toi vers Jésus (qui désir être la source ultime de ton bonheur). Exprimer-Lui tes sentiments, ce qui te fait mal, parle-lui de tes difficultés à relâcher le pardon envers les personnes qui t’on fait du mal. Demande-Lui de t’aider à pardonner ton offenseur!

Si Jésus nous a dit de pardonner ceux qui nous ont fait du mal, il va assurément déployer sa force, sa puissance et sa grâce dans nos vies pour y arriver!

Héb. 4 :15 Jésus … « a été soumis absolument aux mêmes tentations que nous — et pourtant, il est resté sans péché. 16 Approchons-nous donc de son trône de grâce avec une grande confiance, avec une libre et joyeuse assurance. Dieu nous témoignera sa bonté et sa grâce, et nous obtiendrons le secours nécessaire au bon moment. » Parole vivante

1Cor. 10 :13 Les tentations qui vous ont assaillis sont communes à tous les hommes. D’ailleurs, Dieu est fidèle et il ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces. Au moment de la tentation, il préparera le moyen d’en sortir pour que vous puissiez y résister.




    Nous contacter



     827 7e avenue

     Senneterre, Qc

     J0Y 2M0

     (819)737-8335

     bonnenouvelle@senneterre.org

Visiteurs

     Copyright EBN 2018