Église Bonne Nouvelle

Prier avec passion

Toujours prier, sans jamais se décourager

Par Luc Desjardins

prier

Télécharger le fichier de présentation

Lire plus…

Avoir foi en Dieu

Par Luc Desjardins
Lire plus…

Se jeter aux pieds de Jésus en croyant vraiment qu’il va agir!

Par Luc Desjardins



Télécharger le fichier de présentation

Écouter le message ici

2e partie:

Lire plus…

Se jeter aux pieds de Jésus en croyant vraiment qu’il va agir!

Par Luc Desjardins



Télécharger le fichier de présentation

Écouter le message ici

1ère partie:

Lire plus…

Demander avec foi

Prier avec passion : C’est de demander avec foi!


Texte biblique
Matthieu 15: 21 Jésus, étant parti de là, se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon. 22 Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria : Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. 23 Il ne lui répondit pas un mot, et ses disciples s’approchèrent, et lui dirent avec insistance : Renvoie-la, car elle crie derrière nous. 24 Il répondit : Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. 25 Mais elle vint se prosterner devant lui, disant : Seigneur, secours-moi ! 26 Il répondit : Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. 27 Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres.28 Alors Jésus lui dit : Femme, ta foi est grande ; qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie. Lsg Lire aussi (Marc 7.24-30).
Pensée clé : «La foi est une parfaite certitude (une conviction) que Dieu va répondre à notre requête de prière ou à notre besoin humainement impossible à régler par nous-mêmes!» Immédiatement ou sur une période de temps.»
Intro
Le texte d’aujourd’hui nous dit que Jésus se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon, sur la côte méditerranéenne…
C’est la seule fois durant tout son ministère public que Jésus va se retrouver en dehors du territoire juif. Et là, en Phénicie, une femme cananéenne supplie Jésus de guérir sa fille, tourmentée par un démon.
Donc, ce matin, nous allons nous pencher sur l’histoire d’une maman qui souffre de voir sa fille souffrir. C’est fort probable que c’est une mère monoparentale qui désire de tout son cœur lui venir en aide, mais cette mère est totalement impuissante devant la situation de sa fille.

Quelqu’un a dit que nos afflictions peuvent devenir parfois une source de grande bénédiction. Dans le cas de cette femme, la souffrance de sa fille l’amène directement à Jésus et c’est Lui qui va normaliser sa situation!


I. Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée V.21
Cette femme croit littéralement que Jésus peut faire quelque chose. Elle a vraiment une foi personnelle dans le Dieu d’Israël et elle croit aux promesses faites à Israël. Remarquez la façon qu’elle implore Jésus : « Aie pitié de moi, Seigneur,
Fils de David. » Souvenez-vous de l’histoire de Bartimée (qui était juif de naissance) et que Jésus a guéri. Il a utilisé exactement le même terme pour décrire Jésus dans Marc 10:47-48.
Cette femme est une étrangère, une Grecque, d’origine syro-phénicienne, donc elle n’est pas de descendance juive
Marc 7:26.
Elle n’appartient pas au peuple d’Israël et pourtant elle semble connaître Jésus. Elle sait qui Il est et c’est sûr qu’elle a entendu parler de Lui, parce qu’elle appelle Jésus, «
Fils de David ».
«Dans la pensée et la culture juive, ce titre désigne «Celui qui doit venir», Celui que Dieu a promis d’envoyer pour le salut du peuple, le Messie.
Pour cette femme, Jésus n’est vraiment pas n’importe quiJ. Muston
C’est pour cette raison qu’elle va s’adresser à Christ avec un profond respect, avec sincérité et avec l’audace de la foi!

Donc c’est plus qu’évidant qu’au point de départ:
• Elle sait que Jésus peut l’aider même si elle n’est pas de descendance israélite.
• Elle sait qu’il est Seigneur.
• Elle sait qu’il est le Messie.

  • Alors, au v.22, il y a cette mère qui expose à Jésus son profond besoin avec un véritable cri du cœur pour le problème humainement impossible à régler de sa fille.


  • D’autre part, il y a Jésus (au V.23) qui voit cette femme le prier et plaider pour la guérison de sa fille. Jésus garde le silence. Un détail important à saisir, c’est que contrairement aux disciples, il ne la repousse pas. Il n’y a aucun doute, son but était de lui faire miséricorde et de guérir sa fille.


De leur côté, les disciples vraiment exaspérés demandent à Jésus de renvoyer cette dame qui n’arrête pas de se lamenter. Ils ne sont plus capables d’entendre crier cette femme-là plus longtemps, ils essaient de trouver la «switch» pour la mettre à «off». Mais Jésus répond aux disciples et à cette femme:

«Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël.»
v.24

Cette parole était valide avant la mort et la résurrection de Jésus…

«Il devait être impossible d’évangéliser les gentils sans avoir mis de côté les coutumes juives, la loi de Moïse. Il était donc dans le plan divin que le Fils puisse « garder la loi sans tache » durant son ministère.» Johnson

Mais quand Jésus est ressuscité des morts, le « mur de séparation » entre les Juifs et les non-juifs a été complètement renversé!

Éphésiens 2:14 Oui, c’est lui qui est notre paix. Avec les Juifs et les non-juifs, il a fait un seul peuple. En donnant sa vie sur la croix, le Christ a détruit le mur de haine qui les séparait. Pdv

«Dans le cas de cette femme, Jésus veut l’amener cette à mieux comprendre et à mieux exprimer sa vraie place devant Lui. Elle n’avait aucun droit vis-à-vis de Jésus en tant que Fils de David. Ce titre était exclusivement réservé aux Israélites et c’est ce qu’Il lui dit en fait.»

C’est là qu’entre en jeux la foi de cette femme! Malgré cette affirmation de Jésus au v.24, la bouche de cette mère n’arrête de crier son profond besoin, directement à partir de son cœur, comme en mode continue! Comme un vrai Bulldog de la foi, elle va persister jusqu’à ce que Jésus lui fasse grâce et guérisse sa fille!

Jésus sait toujours comment notre histoire va se terminer. Il avait déjà sondé le cœur de cette mère tout comme il sonde ton cœur en ce moment et que tes problèmes ont déjà été évalués avec ses solutions à lui!

II. Le retour à la charge de cette mère qui croit que Jésus va agir pour elle!

  • V. 25 elle vint se prosterner devant lui, disant : Seigneur, secours-moi !



  • V.26 Jésus lui dit : Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens.


La réponse de Jésus peut sembler, de prime abord, inappropriée compte tenu du besoin réel de cette femme. Mais les plans de Dieu conçus pour nous sont toujours parfaits!


  • V. 27 Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres.


Autrement dit, elle dit à Jésus très clairement et avec un profond respect envers Lui:

«Une miette de ta grâce infinie est amplement suffisante pour guérir ma fille.»


  • V. 28a Jésus fait l’éloge de cette femme et de sa foi en lui.


Les propos de Jésus-Christ sont remplis d’éloge à son endroit. La foi de cette femme est absolue parce qu’avec le si peu de lumière, dont elle disposait, elle a vraiment saisis qui était Jésus.

• Avec foi, elle s’est appuyée sur Jésus, comme le Fils de David, capable guérir sa fille. Il n’y a que 2 personnes dans tout le Nouveau Testament qui ont reçu un éloge de la part de Jésus :

• Il y a l’officier romain dans
Matthieu 8:5-13

• Et cette femme.

À part ces 2 personnes, Jésus a été plus souvent attristé par le peu de foi de la part des gens qui venaient l’écouter et même parfois par ses propres disciples.

La foi en Jésus de cette femme était totale!

- Elle est venue à Jésus à cause de ses difficultés.
- Elle a persévéré quand sa prière semblait repoussée.
- Elle a encore plaidé devant lui quand des obstacles se sont présentés.
- Elle a attendu aux pieds du Seigneur jusqu’à ce qu’elle ait reçu sa grâce et sa miséricorde.

C’est le type de foi qui est toujours récompensé.

Quelqu’un a dit :
«En réponse à sa foi, cette femme reçoit de Jésus ce qu’elle a demandé (Mat. 15:28). Jésus souligne la grandeur de sa foi. Il montre par là que l’exaucement de nos prières dépend de notre foi. De nombreuses promesses confirment cet enseignement de Jésus. Lire : Mat. 21:22, Marc 11: 23-24.

La prière de la foi est une puissance, une force dynamique qui bouleversent les situations les plus compliquées, voire impossibles. Tout est possible à celui qui croit!
Marc 9 : 23


  • V.29b …qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.

Résultat de la foi : Sa fille fut guérie. Marc 7:30, ajoute ce détail dans l’histoire, qui dit que cette mère rentra dans sa maison, et trouva sa fille, non dans des convulsions, mais couchée sur le lit.
En résumé :
Cette femme se trouve dans une impasse : sa fille est possédée d’un démon. Elle n’a pas de solution à son problème. Alors
elle met son espoir en Jésus. Elle croit qu’il peut intervenir. Elle crie à Lui pour avoir une réponse de sa part, elle reçoit un silence à la place. Les disciples eux veulent la renvoyer. Là, où elle espère trouver du secours, elle fait face à une indifférence en apparence de Jésus et le rejet de ses disciples.
Ensuite, par ses paroles, Jésus semble être dur à l’égard de cette femme. Il lui fait comprendre qu’elle est une étrangère et qu’elle n’a pas droit aux bénédictions prévues pour le peuple d’Israël
Il n’y a pas de manque d’amour et de compassion dans le silence de Jésus!
Jésus est le Psaume 34 :6 personnifiés! Un malheureux a appelé, et l’Éternel a entendu, car il l’a délivré de toutes ses détresses.
Jésus voit le profond besoin de cette femme et de sa fille. Cette femme va dire à Jésus que les miettes de bénédictions sont toutes suffisantes pour elle!

En réponse à sa foi, cette femme reçoit ce qu’elle demande. Jésus souligne la grandeur de sa foi. Il montre par là que l’exaucement de nos prières dépend de notre foi en lui et en ses promesses.
La foi est une puissance, une force dynamique qui bouleverse les situations les plus compliquées et impossibles. Tout est possible à celui qui croit (Marc 9 : 23).
Bonne semaine!

Prier pour une pleine connaissance de sa volonté

Par Luc Desjardins



Télécharger le fichier de présentation

Écouter le message ici

Lire plus…

    Nous contacter



     827 7e avenue

     Senneterre, Qc

     J0Y 2M0

     (819)737-8335

     bonnenouvelle@senneterre.org

Visiteurs

     Copyright EBN 2018